Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Message des anciens Hopis

Pour ceux qui ne les connaîtraient pas, les indiens Hopis (Hopi signifie « paix ») disent être les premiers habitants de l’Amérique. Ils sont en quelque sorte les garants de l’histoire du monde, de la Création et de l’humanité. Une histoire qu’ils ont préservée et portée depuis la nuit des temps jusqu’à nous. Je ne peux à leur propos que conseiller la lecture du livre remarquable de l’anthropologue Frank Wathers, Le livre du Hopi, (Edition du Rocher), dont je vous cite un court extrait : 

« La plupart des conteurs hopis sont des hommes et des femmes très âgés, au visage noir couvert de rides et aux mains noueuses. Ils parlent d’une manière gutturale, avec des sons venus du fond de la gorge prononcés presque sans mouvement de lèvres. Leurs voix jaillissent des profondeurs d’une Amérique archaïque inconnue, d’un temps sans mesure, d’un inconscient aux archétypes aussi mystérieux et incompréhensibles que le sont les symboles gravés sur les falaises près des ruines anciennes. Ils racontent l’histoire de leur création, les évènements marquants de leurs successives émergences dans des mondes antérieurs, les péripéties de leurs longues migrations sur le continent américain, et ils révèlent le sens profond de leurs cérémonies. Cette manière de voir la vie est universelle; elle a une nature intensément religieuse. La charge ésotérique qui la rend significative a été communiquée et préservée au travers de bien des générations. La vie des Hopis a toujours consisté à se mettre en accord avec le projet universel de création, et leur évolution sur la route de vie est réglée par une stricte observance des lois de c eprojet. Le but de leurs cérémonials religieux est justement le maintien de cette harmonie universelle. Le complexe mythico-religieux constitué par le cycle annuel des cérémonies, avec ses rites, ses chants, ses récitatifs et ses prières, comporte une part d’abstraction et d’ésotérisme au moins égale à celle de toutes les religions de ce monde. Elle a fait le désespoir des anthropologues, des ethnologues, et de tous les sociologues professionnels ».

 

Il y a (de mémoire) trois ou quatre ans, les Mayas ont reconnu les signes prophétisés par leurs anciens, et ont réuni toutes les tribus ainsi que plusieurs personnes de tous les continents, afin de déterminer les divers aspects de l’arrivée de la nouvelle ère et de réactiver énergétiquement plusieurs lieux de la planète. Leur dernière réunion avait eu lieu il y a… 13.000 ans. A cette occasion, selon Drunvalo Mechisedek qui était présent et qui a expliqué plus tard dans une émission de télévision américaine ce en quoi avait constitué cette réunion,  les Hopis et les Mayas ont conjointement révélé que la tribu « égarée » des Mayas qui s’étaient dispersés au moment où l’Atlantide fut engloutie, était en fait les Hopis. Les Hopis sont donc une tribu Maya.

Voilà le message  qu’ils nous donnent pour aujourd’hui :

Vous avez dit aux gens que c’était la Onzième Heure.

Maintenant vous devez revenir auprès d’eux et leur dire que l’heure est venue.

Et qu’il y a des choses qui doivent être considérées :

Où vivez-vous ?

Que faites-vous ?

Quelles sont vos relations ?

Êtes-vous dans une relation juste ?

Où est votre eau ?

Connaître notre jardin.

Le temps est venu de dire votre vérité,

De créer votre communauté.

Soyez bons les uns envers les autres,

Et ne cherchez pas de guide à l’extérieur de vous-mêmes.

Ce pourrait être le bon moment !

Il y a une rivière qui coule maintenant très vite.

Elle est si puissante et rapide que certains prendront peur.

Ils essaieront de s’accrocher au rivage.

Ils se sentiront comme mis en pièces et ils souffriront grandement.

Sachez que la rivière a sa destination.

Les Anciens disent que nous devons lâcher le rivage,

Et nous lancer au milieu de la rivière,

Garder nos yeux ouverts et nos têtes hors de l’eau.

Regardez qui est là avec vous et réjouissez-vous.

En ces temps-ci de l’histoire, nous ne devons rien prendre trop au sérieux,

Et encore moins nous mêmes !

Car au moment où nous le faisons, notre croissance spirituelle et notre voyage s’arrêtent.

Le temps du loup solitaire est terminé.

Réunissez vous !

Bannissez le mot “lutte” de votre attitude et de votre vocabulaire.

Tout ce que nous faisons maintenant doit être fait de manière sacrée et dans la joie.

NOUS SOMMES CEUX QUE NOUS ATTENDIONS.

Source : Les Chroniques d’Arcturius 

 

Tag(s) : #Message de la Lumière

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :