Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Roue de la réincarnation

La Roue de la réincarnation

Le processus d’incarnation

Il arrive très fréquemment lors d’une séance de soin énergétique ou de Reiki, de se retrouver au seuil de la « porte de la naissance ». Il existe deux portes initiatiques par lesquelles nous avons tous accès à un moment ou un autre de notre existence terrestre : celles de la naissance et celle de la mort. En accédant à la porte de la naissance, nous revivons notre propre venu au monde, et par la suite nous nous interrogeons inévitablement sur le mystère de la vie et de l’incarnation.

Pour comprendre ce processus d’incarnation laissez-vous guider par votre enfant intérieur et imaginez qu’il existe quelque part une entité nommée « Esprit » possédant une mémoire magnétique et que l’ensemble de toutes les entités « Esprit » existantes dans le Grand Mystère, sont des particules formant la mémoire Divine. Imaginez maintenant cette mémoire Divine comme un immense réceptacle qui est l’Univers et que toutes ces particules « Esprit » ressemblent à de petites sphères. Chaque sphère est une mémoire, parfaitement ronde comme une cellule ou un atome. Chacune de ces sphères possède une mémoire consciente et c’est ce qui fait la beauté du Plan Divin. Comme chaque sphère est égale aux autres il est dit que tous les « Esprits » sont égaux.

Ajoutez maintenant une quantité égale de sphères identiques, qui sont elles aussi lumineuses, énergétiques et gorgées de puissance: les « Âmes ». Puis faisons vivre ensemble toutes ces sphères sur des sphères bien plus grandes : les planètes. Vous avez donc les deux petites sphères qui sont l’Esprit et l’Âme allant vivre ensemble sur une troisième grosse sphère qui est la Terre et qui leur prête une partie d’elle-même : le corps. Et voilà, le travail est fait : vous venez d’obtenir le processus d’incarnation.

Il est aisé d’imaginer maintenant combien il sera compliqué pour toutes ces sphères de devenir des personnalités dont la pensée unique sera : «je ne veux pas mourir ! ». Imaginez tous les efforts accomplis inconsciemment par toutes ces personnalités et vous comprendrez tout ce que VOUS avez fait pour venir sur Terre, et maintenant que vous y êtes, vous n’avez plus qu’une seule envie c’est d’y rester n’est-ce pas?

Mais malheureusement voilà que les choses se compliquent car elles ne sont pas aussi simples: une incarnation c’est un Esprit, un corps et une Âme qui apprennent à vivre et à travailler ensemble. Ceci explique pourquoi nous vivons en société, en essayant toujours d’apprendre à vivre de conserve avec les autres sans conflits perpétuels. Le corps, l’Âme et l’Esprit ont chacun leur propre caractère et vous êtes la somme de toutes ces individualités. Il faut donc habituer cette nouvelle créature née de l’association des trois à devenir un être humain. Cette jeune personnalité renferme à l’intérieur d’elle-même un créateur qui crée tout le temps par l’entremise de l’enfant intérieur : l’Âme. Par la suite va intervenir une autre entité très importante qui est la société, et c’est maintenant que les choses vont vraiment se compliquer…

En effet, pendant votre enfance on vous apprend que vous ne pouvez rien faire parce que vous êtes trop petit et qu’il faut attendre d’être plus grand. Une fois devenu grand on vous dit que ce n’est pas encore suffisant et qu’il faut attendre l’âge adulte (au moins la majorité) pour faire ce qu’il vous plaît. Puis l’histoire va se poursuivre car il vous faut maintenant devenir un homme ou une femme adulte et responsable, on vous apprend également qu’il y a des règles à respecter et plein d’autres choses encore et cela n’en finit jamais, au bout du compte vous ne pouvez rien faire de ce que vous voulez vraiment accomplir. Votre vie vous est volée, jusqu’à ce que vous deveniez trop vieux pour agir et qu’il ne vous reste plus qu’à accéder à l’autre porte, celle de la mort... Et voilà une autre vie de passée.

Vous sortez de cette incarnation en vous disant que vous avez tout fait sauf ce que vous vouliez vraiment faire et vous n’avez plus qu’une seule envie c’est de retourner sur Terre. Voilà l’origine de la réincarnation. Et la roue de la réincarnation tourne sans cesse car lorsque l’Esprit prend corps il oublie une très grande partie de son identité. C’est le fameux «voile de la vie», l’illusion de la matière. Derrière ce voile, vous sacrifiez votre véritable personnalité, c’est-à-dire tout ce que vous avez développé et appris durant des siècles voir des millénaires car l’Esprit n’a pas d’âge. Lorsque vous prenez possession de votre nouveau corps vous créez une nouvelle personnalité. C’est un peu comme lorsque vous changez de voiture : on n’adopte pas du tout la même attitude en conduisant une voiture de luxe ou un modèle « premier prix » sans options. En règle générale, les gens embarquent dans leur véhicule et prennent la personnalité qui va avec car « on se coule dans le moule », d’où l’importance du choix des parents, du pays, du lieu d’habitation et de la période temporelle dans laquelle on s’incarne, parce que l’Esprit sait que « le futur véhicule » va définir le type de votre future personnalité.

Alors désormais accordez-vous un temps d’arrêt (si vous lisez ce texte c’est que vous en avez déjà pris conscience) cela va changer votre vie, car lorsqu’une personne s’accorde un temps d’arrêt en méditant par exemple, elle se tourne vers l’intérieur d’elle-même et là elle peut entendre sa petite voix intérieure : celle de l’Esprit. Vos Anges Gardiens et vos Guides communiquent avec elle (et aussi avec votre enfant intérieur bien entendu). C’est ce contact avec le Divin qui permet l’éveille de votre conscience, qui autorise la réception d’un flux d’informations continus par le biais de votre intuition (également nommé sixième sens).

Cette conscience éveillée vous permet de tout voir, de tout entendre et de tout comprendre. A peine la question est posée que la réponse arrive car il est écrit : « Demandez et vous recevrez ». 

 

Note explicative au sujet du Soit supérieur 

out d’abord il faut savoir que le terme « Esprit » désigne à la fois notre partie incarnée dans un corps physique (c'est-à-dire celui qui lit ces lignes par le biais de notre mental) et notre autre partie désincarnée avec laquelle nous sommes en relation par le biais de notre intuition. Cette seconde partie de notre Être résulte de la somme des expériences effectuées et connaissances accumulées au fil des incarnations précédentes de notre Esprit. Il en découle une sagesse plus grande que celle pouvant se dégager de celle issue d’une seule incarnation. Voilà d’où provient l’idée d’appeler la partie de notre Esprit non incarnée « Soi supérieur » ou «le Vieux Sage ».

C’est de cette partie Divine que l’incarnation nous sépare car pour pouvoir apparaître sur Terre, un Esprit projette une partie de lui-même dans la matière. C’est ce fragment d’Esprit qui va devenir un nouvel être incarné dans un corps physique qui n’aura presque plus conscience ou pas du tout, de sa divinité et de ce qu’il était avant son incarnation, ainsi que des mondes subtils. Cette amnésie totale ou partielle de l’Esprit incarné s’explique parce qu’il a revêtu le voile de la matérialité en s’incarnant. Ce voile crée lui aussi l’illusion d’être séparé du Tout, d’être séparé de Dieu. Une fois incarné il va pouvoir en éveillant sa conscience se reconnecter à sa partie non incarnée de l’autre côté du voile de la matérialité, reprendre conscience de ses vies antérieures, de son plan de vie et redécouvrir sa nature profonde.

 

Tag(s) : #Initiation ésotérique

Partager cet article

Repost 0