Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://www.quigif.com/images_gifs/nature/paysages/paysages (7).gif

Par une belle matinée d'automne, je me suis promené le long d'une plage et j'y ai trouvé une bouteille. A l'intérieur se trouvait un parchemin roulé. Je restais de longues heures assis sur la plage, les pieds dans l'eau et le nez dans les nuages. Je rêvassais en récitant aux mouettes les phrases que je venais de lire. Et parfois, encore aujourd'hui, en écoutant le vent chanter dans les feuilles d'automne, il me semble entendre murmurer une voix:

 

"Un jour, tu pourras laisser les mots de rêve finir comme des chimères,

et tenter de recouvrir de terre ombrée, le bonheur consumé.

Tu pourras dormir au fond des coeurs, là où nul n'ira jamais.

 Car oublié dans de belles paroles, aveuglé de poussière d'or,

 le temps amoureux vogue entre le bleu clair du ciel et le bleu fonçé de la mer.

 Un jour, tu pourras partir au soir pour ne plus revenir.

 Pour aller vivre là où les nuages n'existent pas,

dans des maisons faites de sable,

dans le chateau de notre enfance, pour y dormir dans l'air du soir,

à l'ombre d'un clair de lune dans l'union des parfums sauvages.

Un jour tu pourras voler,

pour déployer des ailes blanches qui dansent dans le soleil et aller contre son souflle chaud,

pour se poser sur ses lèvres humides chaudes et sucrées.

Pour toucher l'amour ce point de non retour, où tu ne fais que passer.

Un jour,

finir dans le fond des choses pour tout recommencer.."

000646-feuillage-d-automne-luminescent

Tag(s) : #Poèmes

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :