Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aujourd'hui, je vous parle d'un sujet un peu particulier: l'argent.

J'ai hésité avant de vous entretenir de ce sujet, car j'avais un peu peur de votre réaction. Je sais qu'il existe des tabous dans nos sociétés à ce sujet. D'ailleurs, j'ai déjà eu, (pas souvent heureusement), des courriels de personnes outrées, simplement parce que je vends mon livre, La Source du Bonheur,  plutôt que de le donner! J'ai encore un peu de crainte, mais je vous en parle tout de même, car l'argent fait partie de la vie, qu'on le veuille ou non. Si vous-même avez des soucis d'argent ou un rapport ambigu avec l'argent, j'espère que cet article pourra vous inciter à faire ce qu'il faut pour corriger la situation.

J'écoutais récemment un programme audio de T. Harv Eker: le programme «Millionnaire mind». (Et oui, je continue à faire ce que je suggère aux autres de faire, c'est-à-dire de continuellement chercher à trouver les meilleurs informations et les meilleures technologies). Mais au-delà du contenu du  rogramme lui-même qui est fort intéressant, j'ai été fasciné par la structure du cours. Et surtout par le fait que T. Harv Eker considère que la richesse est un phénomène physique, émotif, cérébrale et émotionnel. Vous voyez pourquoi cela m'a fasciné, n'est-ce pas? En quelque sorte, Eker propose d'utiliser les pouvoirs du corps, du coeur, du cerveau et des émotions. Et auparavant dans le cours, il suggérait de créer un réseau de relation (pouvoir des relations).

Je ne passe pas mon temps a essayer d'appliquer ma propre grille de lecture au matériel qui m'est présenté, mais dans ce cas-ci, les rapports étaient trop évidents.

J'ai particulièrement aimé la place que fait Eker aux dimensions spirituelles et cérébrale. Selon lui, l'argent n'est pas un problème en soi (!) mais la manifestation d'un problème plus profond. Souvent, selon lui, les personnes ont des croyances, des habitudes ou des convictions qui rendent à peu près impossible l'accumulation de la richesse. Comment par exemple, ne pas avoir un rapport faussé avec l'argent lorsque l'on se fait dire depuis la tendre enfance des choses comme:

*Les gens riches sont malheureux.
*Il n'y en aura pas assez pour tous.
*Les ressources sont limitées.
*L'argent corrompt tout.
*Les gens vrais ne recherchent pas les gratifications.
*Etc...

Selon lui,l'accumulation de la richesse est un jeu (the money game) et il faut y jouer pour gagner.

Voici, présenté dans mes propres mots, quelques suggestions inspirées des grands auteurs en matière d'accumulation de la richesse.  Je parle ici de Eker, bien entendu, mais également de Robert Kiyosaki,Anthony Robbins, Robert Allen, Mark Victor Hansen et David Bach pour ne nommer que ceux-là.

- Choisissez de vivre dans un univers d'abondance.  Soyez absolument convaincu de mériter le mieux. (pouvoir de l'âme).

- Donnez aux autres, déterminez un pourcentage de vos gains et commencez à le donner. Ainsi, vous installerez un rapport de gagnant gagnant avec votre environnement (pouvoir de l'âme).

- Faites le ménage de vos croyances en rapport avec l'argent. Vérifiez les croyances que vous avez héritées de vos parents.  Vérifiez quels sont les conclusions que vous avez tirées de vos expériences passées (en lien avec l'argent).  Identifiez tout ce qui vous limite et choisissez de nouvelles croyances supportantes. (pouvoir du cerveau)

- Faites «comme si» vous étiez déjà riche. «Dégagez» ce que vous allez dégager. Regardez les autres et marchez comme si vous aviez déjà atteint vos objectifs financiers. (pouvoir du corps).

-Imaginez un avenir où vous aurez atteint vos objectifs financiers. Soyez souples quant aux moyens d'y parvenir et précis face à ce que vous imaginez comme résultats. (pouvoir du temps)

-Ayez un système. Et rendez ce système automatique (par exemple en faisant prélever les montants par votre employeur). Utilisez un pourcentage de votre revenu pour effectuer des placements ou des investissements (10%). Utiliser un autre pourcentage pour vos dons et un autre pour vos économies. (pouvoir du changement)

Je sais, les opportunités ne sont pas les mêmes selon les milieux. Il n'est pas toujours simple d'avoir le sentiment de contrôle sur ses finances personnelles. Mais je sais aussi qu'il ne faut pas attendre que «les autres» s'occupent de nos finances. Il faut s'en occuper et le simple fait d'y travailler permet de retrouver le sentiment de pouvoir. J'espère que mes suggestions, aussi simples soient-elles, pourront vous aider et vous inciter à poursuivre vos recherches.
Tag(s) : #Initiation ésotérique

Partager cet article

Repost 0